Nelly et Anthony Coustaud : Éleveurs de Blondes d’Aquitaine à Parempuyre

Date : 17 février 2020

Comme vous le savez, Le Taille Bavette fait appel à des producteurs locaux qu’il connait bien. Aujourd’hui, pour ce premier reportage, Claude SIMOES GARCIA vous emmène à la rencontre de son principal fournisseur de viande bovine : Nelly et Anthony Coustaud, installés juste à la sortie de Parempuyre, rue des Palus.

Nelly et Anthony ont repris l’exploitation familiale en 1999 assurant ainsi la continuité de quatre générations d’éleveurs. Leur cheptel est composé de 340 animaux dont 120 mères et 5 taureaux de race Blonde d’Aquitaine.

En trois mots, décrivez-nous votre métier.

Nelly et Anthony aiment leurs bêtes autant que leur métier.

Nous sommes “Naisseurs, Éleveurs et Engraisseurs“. Autrement dit, nous assurons toute la chaîne de production de viande bovine. La reproduction est naturelle. Nous élevons nos animaux dans le respect de la nature tant pour leur bien-être que pour la qualité des produits qui en sont issus.

Que mangent-elles et comment vivent-elles ?

96% de leur alimentation, composée d’herbe des prés, de foin et de maïs, est produite au sein de notre exploitation. Nous disposons pour cela de 260 hectares répartis sur 3 communes.

La drêche de whisky (résidus du brassage) constitue les 4% restant. Elle garantit un apport complémentaire en protéines végétales. Là aussi, on fait dans le local. Nous nous approvisionnons auprès de la distillerie Moon Harbour, la première du secteur viticole bordelais. Même l’orge utilisée par Moon Harbour est locale. Elle provient d’un producteur situé sur l’île de Patiras (sur la Gironne en face de Pauillac).

Les animaux passent généralement 7 mois de l’année dehors et 5 mois à l’abrit des intempéries.

Quelles sont la caractéristiques de la Blonde d’Aquitaine ?

Les vaches bénéficient d'un cadre de vie privilégié.

La Blonde d’Aquitaine est une race dédiée à la production de viande issue de la fusion de 3 races du sud-ouest (au début des années 1960) : la Garonnaise, la Quercy et la Pyrénéenne. Elle tient sa renommée par la qualité de sa viande, persillée, goûteuse, tendre et peu grasse.

Est-elle facile à élever ? A-t-elle bon caractère ?

La Blonde d’Aquitaine demande de l’attention. Quant à son caractère, Nelly et Anthony sont unanimes et démontrent ainsi l’amour de leur métier et de leurs bêtes : “Comme la plupart des animaux, les vaches nous renvoient ce qu’on leur donne. Si nous prenons soin d’elles et si nous sommes bienveillants, elles sont dociles et même affectueuses !”

Le respect et le bien-être sont omniprésents.
Le respect mutuel est omniprésent.

Pourquoi ont-elles le bout des cornes coupé ?

Une vache est consciente de ses cornes. En coupant leurs pointes, on évite les phénomènes de domination et d’agressivité entre elles. Elles sont ainsi plus paisibles.

Comment travaillez-vous avec Claude ?

Une collaboration professionnelle et conviviale.
Une collaboration professionnelle et conviviale.

Avec Claude, c’est une collaboration de confiance entre professionnels. Il connait nos méthodes d’élevage respectueuses des animaux et de la nature. Nous connaissons ses compétences pour tirer le meilleur des produits et satisfaire ses clients.

Chers clients,
Les boutiques de Parempuyre et de Sainte Hélène seront

fermées du dimanche 12 au jeudi 16 juillet inclus.

Nous vous remercions pour votre compréhension.